Tout savoir sur la pouce d’épine

Tout savoir sur la pouce d’épine pour mieux comprendre comment la déguster et surtout comment se délecter de cette liqueur locale qui mérite d’être mieux connue.

PRÉSENTATION DE LA POUCE D’ÉPINE

La pouce d’épine est un apéritif dont chaque région semble revendiquer sa version. Il porte d’ailleurs différents. En Val de Loire, il se nomme “pousse d’épine”, en Vendée il est plutot connu sous l’appellation de Troussepinette de Vendée, broc à Bordeaux ou encore vin d’épine ou épinette.

L’apéritif fait partie de la famille des Vermouth, dénomination donnée par le distillateur italien Antonio Benedetto Carpano d’après une recette d’apéritif allemand à base de vin et de Wermut (absinthe en allemand). Cette appelation Wermouth signifie donc vin liquoreux aromatisé de plantes amères et toniques.
On trouve dans cette même famille le génépi, le ratafia, le martini, etc

Son goût unique provient des arômes de jeunes pousses de prunelliers extraits après macération.

En Val de Loire la pousse d’épine connait un développement commerciale timide. A ce jour seulement 2 producteurs vendent environ 6000 bouteilles par an.

HISTOIRE

Comme pour de nombreux apéritifs, Il existe une grande variété de recettes transmises oralement avec pour constante, les ingrédients de base, c’est à dire du vin, de l’eau de vie du sucre et des pousses de prunellier . A part cela chaque élaboration diffère. La macération peut se faire avec de l’eau de vie uniquement ou bien du vin et de l’eau de vie. Les pousses peuvent être cueillies et choisis différemment.

ETHYMOLOGIE

Le nom “pousse d’épine” vient de l’ingrédient qui fait son arôme : le prunellier. Cet arbrisseau épineux est aussi appelé épine noire, épinette ou prunier sauvage.
On ramasse ces jeunes pousses de printemps qui se développent juste après la floraison pour en faire l’apéritif “pousse d’épine”. On utilise également ses petites fleurs blanches de printemps en infusion contre la constipation.

COMMENT SE FABRIQUE LA POUSSE D’EPINE

Le choix des jeunes pousses cueillies à la main a beaucoup d’importance pour assurer à la pousse d’épine un gout gustatif de qualité. Trop développées, les pousses donneraient un gout amer et astringent à la liqueur.

Pour rester local, le choix du vin utilisé pour la pousse d’épine se fait de préférence dans la région proche du Val de Loire.

Les ingrédients principaux sont :

4 à 5 litres de vin (rouge, rosé ou blanc selon les goûts)
1 litre d’eau-de-vie
700 g de sucre.
entre 300 et 600 g de jeunes rameaux

La préparation de l’apéritif

Elle débute par la réalisation du mélange composé de vin, d’alcool et de sucre.

La macération des jeunes pousses se fait juste après la cueillette et dure de 48 heures à un mois.
On décide d’arréter la macération quand la liqueur à pleinement développé ses arômes et présentent des débuts d’amertumes.
Après cette étape, certains ajoutent du sucre vanillé ou des morceaux d’orange.
Elle est ensuite filtrée puis mise en bouteille. Pour obtenir une liqueur où les arômes donnent toutes leur puissance gustative, on peut les laisser reposer quelques mois dans un récipient fermé au frais.

COMMENT DÉGUSTER LA POUSSE D’EPINE

Elle se boit le plus souvent frais en été, en apéritif ou vin de dessert mais aussi en vin chaud avec du pain, l’hiver.
Elle est une très bonne alternative au Porto pour accompagner votre melon

QUELS INGRÉDIENTS A AJOUTER A LA RECETTE DE LA POUSSE ÉPINE

Vous voulez dégustez nos liqueurs? Commandez les directement ici, ils vous seront livrés en 24 ou 48 heures

Ingrédients pour 4 litres de vin:

  • 1 gousse de vanille
  • 300 g de feuilles de framboisier ou de pêcher
  • 3 à 4 oranges entières coupées en morceaux

!

Ou encore

La qualité gustative du vin d’épine tiend dans ses arômes fruités : de nombreuses variantes accentue ses arômes avec les ingrédients suivants : griotte ou cerise, prune, abricot, pruneau, pêche, vanille, fleurs de sureau etc.

Pousse d’épine du Berry

Cet apéritif est conçu dans une exploitation familiale de Chasseneuil en Berry.

Contenance: 50cl